Archives de Catégorie: goûter gourmand

macarons façon Saint Emilion

Ce macaron, l’autre spécialité de Saint Emilion après le vin doux liquoreux. Les soeurs Ursulines les fabriquaient déjà vers 1620 (date des archives)

 La recette sera par la suite transmise à quelques rares familles, génération après génération et toujours tenue secrète.

Ma grand mère en raffolait, je la soupçonne même de m’avoir offert ma première voiture pour que nous allions en acheter en catimini sans oublier de passer par le producteur de vin blanc doux qu’elle nous sortait toujours avec le foie gras ! Ben, que voulez vous on est périgourdine ……

Les macarons sont vendus dans une boite en carton, ils sont sur leur feuille de papier cuisson et on s’en met plein les doigts en les décollant

J’ai retrouvé la recette familiale mais j’ai mis moins de sucre

pour un vingtaine de macarons il vous faut

150 grammes de poudre d’amande bio (c’est mieux)

100 grammes de sucre blond

2 blancs d’oeufs très frais

Mettre les blancs d’oeufs dans la cuve du batteur et les monter en neige ferme.

Ajouter le sucre en poudre en 2 ou 3 fois jusqu’à obtenir le célèbre « bec d’oiseau  »
Ajouter la poudre d’amande à l’aide d’une maryse et « macaroner » la préparation sans la brusquer. Le résultat doit être souple mais pas liquide

Mettre la préparation dans une poche à douille et faire des petits tas sur une tôle recouverte de papier cuisson ou d’un silpat, il faut bien espacer les petits tas

Laisser « crouter » 30 minutes et cuire dans un four préchauffé à 150° entre 12 et 15 minutes pas plus sinon ils seront trop secs
Les détacher dès la sortie du four.

aucune conservation possible ils disparaissent à toute vitesse

IMG_8414

 

 

 

Publicités

Tortas de aceite

Hier j’ai eu envie de faire mes propres tortas de aceite (galettes à l’huile d’olive bien  entendu) Elles sont une spécialité d’andalousie

Ces galettes de 10 cm de diamètre, fines croustillantes et caramélisées sont un délice et se laissent manger à une vitesse déconcertante

En général je les achète en Espagne, elles sont emballées dans du joli papier bleu, 6 par paquet, heureusement !

 

IMG_7556

donc hier, j’ai cherché des recettes chez mes copines de blog espagnoles et j’ai fait un mix  La recette est encore perfectible, toutes les recettes disent de mettre de la levure de boulanger deshydratée et c’est ce qui me pose problème

en effet, les galettes gonflent légèrement alors quelles doivent être ultra fines

voici la recette réalisée hier

Ingredients

300 gr de farine de force 000 ou de gruau, celle qui sert à faire les brioches (donc beaucoup de gluten)

1 cuillère à café de sel

100 ml de très bonne huile d’olive bio extra vierge

150 ml d’eau

50 gr de sucre de canne brun + pour saupoudrer avant cuisson

1 cuillère à thé de levure de boulanger (je vais refaire avec de la levure chimique ou du bicarbonate)

2 cuillères à soupe de grains d’anis ou moins si vous n’aimez pas ou pourquoi pas des grains de cardamome

1 blanc d’oeuf légèrement battu

Comment fait on ?

Dans un bol mélanger la farine, le sucre et les grains d’anis

Dans un autre bol mélanger l’huile, l’eau et la levure, attendre quelques minutes

enfin mélanger le contenu liquide au mélange farine, sucre, anis

mélanger 5 bonnes minutes à la main ou au robot jusqu’à obtenir une pate souple qui se détache bien du bol

laisser reposer 1 heure à température ambiante

préchauffer le four à 230°

diviser la pate en 12 petites boules et sur un plan de travail fariné étaler au rouleau chaque petite boule jusqu’à ce qu’elle soit presque translucide et fasse plus ou moins 10 cm de diamètre

Placer chaque galette sur un tapis de cuisson ou une plaque farinée et avec un pinceau balayez les avec le blanc d’oeuf; saupoudrer de sucre toutes les galettes avant d’enfourner pour 10 à 12 minutes selon votre four et selon le degré de couleur voulu

attention surveillez bien !

 

IMG_7616.JPG

 

 

 

 

 

un simple clafoutis( sans lactose ni gluten possible)

Ce matin, j’ai fait un clafoutis pour utiliser le lait frais qui menaçait de périmer, même si je ne suis pas trop une ayatollhette des DLC ….

J’ai posté une photo avant/après cuisson et la demande est forte pour la recette, donc je m’exécute avec plaisir, mon blog en est tout frémissant !IMG_2952Pour un moule de 24 cm de diamètre il vous faut:

500 gr de cerises saines et lavées

80 gr de sucre (roux bio pour moi)

80 gr de farine (40 gr d’épeautre et 40 gr de T 65) ou 80 gr de maïzena pour les intolérants au gluten

2 oeufs frais

250 ml de lait ou de lait d’amande pour les intolérants lactose

1 cuillère à soupe d’huile d’olive ou autre

1 pincée de sel,

sucre vanillé ou vanille en poudre selon ce que vous avez

Préparation:

Déposez les cerises lavées dans un moule beurré

Versez dans un saladier, sucre, farine, sel, battez les oeufs et ajoutez les au mélange puis ajoutez petit à petit le lait tout en touillant. La pâte doit être fluide et sans grumeaux; ajoutez la cuillère d’huile

IMG_2953

Couvrez les cerises de cette préparation et enfournez à 200° pour environ 30 minutes selon les caprices de votre four

La clafoutis va lever en fin de cuisson, laisser refroidir dans le four et dégustez tiède

Bien sûr je suis périgourdine donc OUI je laisse les noyaux !!

D’ailleurs on le mange dehors sur la terrasse ou au jardin et on fait le concours de celui qui crache le noyau le plus loin possible 😉

IMG_2962

IMG_2957

Brownie

Image En faisant du rangement dans mes magazines, j’ai retrouvé un ELLE à Table de septembre/octobre dernier et cette recette m’avait échappé !

Ingrédients pour 8 personnes :

150 grammes de chocolat noir

150 grammes de fruits secs (j’avais un mix, noix, amandes, pistaches, raisins secs)

75 grammes de beurre

250 grammes de sucre (j’ai mis 150 grammes et Layla me dit que 100 grammes c’était assez)

1 sachet de sucre vanille (la mienne est maison, j’ai mis une belle c à soupe)

4 petits oeufs

100 grammes de farine (remplacer par de la maïzena pour du sans gluten)

Comment s’y prendre :

Faire fondre le chocolat et le beurre à feu très doux; hors du feu ajouter les oeufs 1 à 1 puis les sucres; mélanger énergiquement pour obtenir une préparation bien lisse; ajouter la farine puis les fruits secs.

Beurrer un moule et couvrir le fond d’un papier sulfurisé, verser la préparation et parsemer le dessus des fruits secs restants.

Faire cuire à 170° th5/6 3à minutes maxi, surveillez bien il ne faut pas que le gâteau soit trop sec

Recette extraite du livre Les douceurs de l’enfance de Lenôtre & Philippe Godet aux editions Hachette cuisine