Senteurs de Provence dans ma boîte aux lettres

Parmi tous les blogs existant il en est un plein d’odeurs de saveurs.
Vous pensez bien qu’il ne m’a pas échappé, je le lisais souvent en catimini, sans rien dire de mon passage.
J’allais le feuilleter un peu comme on part en week end au bord de la mer ou au soleil et j’en revenais toujours nostalgique.
Je voyais bien que de temps en temps Céline postait une photo mystère et demandait où cela se trouvait.
Je connaissais les réponses mais je ne disais toujours rien…. et puis…un soir, voyant que personne ne se manifestait, j’ai osé une réponse indiquant qu’à coup sûr on était à Marseille !
Céline, qui est très active, a laissé passer du temps avant de répondre, et un jour m’a demandé ce qui me ferait plaisir de recevoir en échange de ma bonne réponse.
J’ai dit rien de bien sophistiqué juste quelques senteurs de Provence.
Elle a répondu, ok mais donne moi du temps!
Et oui ! l’été en Provence , la cueillette ça prend du temps….je savais qu’il fallait être patiente. J’ai attendu.
Et puis il y a quelques jours, en rentrant de Cayenne, je suis passé à côté de ma boîte aux lettres et j’ai trouvé quelle sentait différent; j’ai cru que mon esprit se troublait, qu’il avait envie de vacances.
J’ai tout de même vite couru chercher la clé pour découvrir un gros carton odorant qui attendait.
Le soleil ayant bien chauffé le métal de la boîte, les senteurs étaient décuplées, ça embaumait comme des huiles essentielles en train de brûler.

Plein de petites poussières parfumées étaient emprisonnées dans le Scotch de fermeture, j’ai vite compris et me suis dépêchée d’ouvrir .
Du thym, du romarin, des feuilles de laurier de la verveine et une branche d’olivier séchaient doucement dans du papier journal.
Une belle carte m’expliquait le lieu de récolte de chaque produit.
C’est je crois un des plus beaux colis que j’ai reçu depuis que la blogosphère généreuse existe.

Tout cela m’a donné la nostalgie du maquis corse, où nous avons habité 7 ans et j’ai eu une furieuse envie de canistrelli.
Mais pas n’importe lesquels, ceux de Joséphine, ma marchande de légumes du marché d’Aiacciu.
Elle qui me rassurait souvent quant aux engrais employés pour la culture des légumes que son frère cultivait à Bastellica par un « c’est tout foumier » !! et c’est vrai qu’ils étaient divinement bons.
Je devrais aussi vous parler de son brocciu (prononcer broutch) et des cabris de pâques et …..de tant de choses qui ont laissé de beaux souvenirs , mais bon, revenons à nos biscuits.

Pour une quarantaine de canistrelli selon Joséphine

300 gr de farine de blé et 200 gr de farine de châtaignes, 200 gr de sucre de canne, 100gr d’huile d’olive, 130 ml de vin blanc sec (Patrimonio si possible) 2 belles cuillères a soupe de graines de fenouil ou 70 ml de pastis (enfin, du Casanis) ou des zestes de citron ou ce qui vous fait envie, 1 paquet de levure chimique, 1 pincé
e de sel

Mélangez les farines, le sucre, la levure et le sel. Faites un trou au milieu et ajoutez y le vin blanc, l’huile et le parfum choisi, mélangez bien mais que la pâte ne soit pas trop lisse.
Étalez là sur le plan de travail sur 2 cm d’épaisseur et découpez à l’aide d’une roulette ou d’un couteau des petits rectangles ou losanges.
Déposez les sur une plaque de cuisson, saupoudrez de sucre et hop! au four pour 15/20 minutes.
Four préchauffé à 200° soit th 7.

Dégustez en buvant un Muscat du Cap tout en écoutant le dernier CD de Imuvrini, n’est ce pas Guylaine ?

Guylaine est très triste, en ce jour de cat blogging, Maya, sa chatte est partie au paradis des chats. Je garderai d’elle cette image que j’aime beaucoup !




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s