De la confiture de lait sans le vouloir et petits clafoutis à la papaye

Je ne suis pas du tout adepte de la confiture de lait faite à la va vite en prenant un boîte de lait concentré sucré en la plongeant plus ou moins 2h dans un récipient d’eau, pire encore à la cocotte minute.
Je suis pour un dulce de leche ou manjar blanco, (selon le pays sud américain où on le consomme) cuit lentement, au chaudron avec du sucre, une gousse de vanille et beaucoup de patience.
Mais voilà que Nestlé invente cette douceur caramélisée sans cuisson !!

Non, non! ne vous précipitez pas dans votre épicerie favorite si vous êtes en France, vous ne trouverez que des boîtes de lait concentré tout à fait normales, sagement alignées sur les linéaires.
Seules nous, les guyanaises et sûrement autres consommatrices de la Caraïbe, avons parfois la surprise de trouver des boîtes au contenu déjà transformé. La photo est prise au sortir du placard.
J’avais acheté 3 boîtes de réserve, conservées normalement dans un local non climatisé mais ventilé et quelle fût ma surprise en ouvrant 1 puis 2 puis la troisième boîte…toutes pareilles , comme cuites.

Tous les produits sont acheminés par containers maritimes, ils font un long voyage, parfois un transit involontaire sur le quai d’un port des Antilles, Fort de France ou Trinidad (les grèves parfois longues, retardent encore) arrivés au port de Cayenne (Dégrad des Cannes) une attente d’une semaine avant enlévement n’est pas rare.
Le stockage chez un des grossistes se fait dans des hangars couverts de tôles où la température de jour grimpe très haut.
Est-ce que tout ceci suffit à cuire le lait ?? il faut bien le croire au vu du résultat dans les boîtes.

J’aimerai beaucoup que quelqu’un du service consommateur de Nestlé se penche sur ce phénomène, certes rare, mais bien réel. Je viens d’envoyer un mail, nous allons bien voir s’ils portent de l’intêret à cette aventure !


J’ai un peu hésité à l’utiliser par crainte des bactéries. Mais la boite était hermétiquement fermée, saine, simplement cuite .
De plus, comme mon intention était de faire des clafoutis à la papaye, je me suis dit qu’une fois ajouté à la préparation ce lait concentré allait encore re-re-cuire. .

Cette photo est prise au coeur d’un papayer.


Pour 4 ramequins :

1 papaye fraîche, 2oeufs, 1 cuillère à soupe de farine, 20 cl de lait concentré sucré (transformé en dulce de leche), 1 noix de beurre, 1 cuillère à soupe de rhum ambré, 4 morceaux de Toblerone.

Mélangez ensemble les oeufs et la farine puis ajoutez le lait concentré sucré et enfin le rhum.

Pelez et épépinez la papaye, coupez la en petits morceaux et répartissez les dans des ramequins beurrés.
Versez la préparation sur les fruits et plongez un morceau de Toblerone au coeur.
Enfournez au bain marie dans un four préchauffé à 180° (25/30 minutes)
Mon four étant assez fantaisiste, ces données sont à adapter aux caprices des vôtres.

Pour en savoir plus encore sur la papaye, je vous conseille une visite à ce blog.

Il fait très très chaud en ce moment en Guyane, c’est la grande saison sèche donc mon blog sera lui aussi en mode « je me balançe doucement dans le hamac sous les cocotiers » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s